> espace client
notre sélection

Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !

  Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !   Après des années de croissance particulièrement appréciée par la bourse, les

Déjà 2019 !

Déjà 2019 !   Article du 1 10 2018   Certains thèmes économiques et politiques voués à influencer l’année 2019 sont d’ores

10 ans après…

Article du 17 septembre 2018 10 ans après… En septembre 2008, la planète financière était durement secouée par la faillite

les plus lus

Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !

  Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !   Après des années de croissance particulièrement appréciée par la bourse, les

Déjà 2019 !

Déjà 2019 !   Article du 1 10 2018   Certains thèmes économiques et politiques voués à influencer l’année 2019 sont d’ores

NEWSLETTER

actualités - 25/09/2017

Mme Yellen parvient encore à surprendre ! Forbes 25 Septembre 2017

Mme Yellen parvient encore à surprendre !

 

Mme Yellen, Présidente de la Banque Centrale Américaine, la FED, a réussi à surprendre les intervenants des marchés mercredi soir. La planète financière attendait, comme d’habitude, le nième discours lénifiant des fins de réunions de la FED. Les thèmes usuels utilisés se résumaient à des phrases du type : « la situation s’améliore, grâce à notre politique, mais il reste des incertitudes sur la plan de la croissance, le chômage ou l’inflation et donc la politique monétaire sera inchangée encore pendant un certain temps ». Parfois, ces derniers mois, une toute petite hausse des taux courts a été mise en œuvre mais en restant loin d’une normalisation de la politique monétaire. Dix ans après le début de la crise la situation semblait devoir rester exceptionnelle pour une durée encore indéfinie.

L’enjeu est très important pour l’économie mondiale et les marchés financiers. Les taux courts très bas depuis longtemps et les injections massives de liquidités ont largement soutenu la conjoncture et permis une forte progression de l’ensemble des actifs financiers. Beaucoup s’interrogent sur ce qui se passera si la FED retire son soutien.

Les annonces de mercredi soir ont surpris les marchés même si les réactions ont finalement été assez mesurées. La FED a déclaré qu’elle allait progressivement réduire la taille de son bilan et poursuivre son plan de hausse des taux courts en 2017 et 2018.

La première, petite, surprise résidait dans le fait que Mme Yellen a annoncé qu’elle allait mettre en œuvre son plan de hausse des taux tel qu’il était prévu : une hausse en 2017 et 3 en 2018. Les chiffres contrastés de l’économie américaine et surtout les effets des ouragans sur le Texas et en Floride n’empêcheront donc pas la FED de remonter ses taux.

Dans la foulée, les marchés ont réagi assez logiquement : le Dollar, faible depuis quelques mois est remonté en passant de 1.20 à 1.18 pour un Euro. Les taux longs ont eu aussi accompagné le discours de Mme Yellen et ont repris un peu de hauteur…les marchés actions sont globalement restés insensibles à ces annonces. Les réactions ont donc été assez modérées pour le moment.

L’autre surprise a été l’annonce du plan de réduction de la taille du bilan de la FED. Un petit rappel : pour injecter des liquidités dans l’économie, la FED a acheté des obligations, les détenteurs d’obligations ont pu les vendre et encaisser du cash ; la FED se trouvant pour sa part avec ces obligations dans son bilan…Cela a conduit la FED à voir son bilan gonfler pour atteindre 4500 Milliards de Dollars soit environ 23% du PIB américain.

Mme Yellen a réitéré sa confiance dans la croissance américaine et dans l’évolution des chiffres du chômage. Pour elle, le soutien via une politique monétaire exceptionnellement accommodante devient donc moins nécessaire.

Les marchés ont été surpris car les chiffres d’inflation restent bas et font penser à une économie encore convalescente. Les intervenants pariaient donc plus sur une poursuite d’une politique monétaire souple de la part de la FED.

Mme Yellen s’est montrée plutôt optimiste : économie et marché du travail restent bien orientés et pour elle la baisse du chômage devrait à un moment ou un autre conduire à une hausse des salaires et progressivement à une reprise graduelle de l’inflation. Elle a quand même signalé que l’évolution récente de l’inflation constituait une forme de « mystère » pour elle et les membres de la FED mais que cela ne devait plus durer désormais.

Le plan de réduction du bilan de la FED a été très détaillé, preuve que le sujet est travaillé depuis des mois. Techniquement, un portefeuille obligataire peut être réduit en laissant les obligations détenues arriver à échéances ou bien en cédant les titres au fur et à mesure des opportunités de marché. La taille du portefeuille de la FED rend toutes décisions extrêmement délicates et toutes les décisions de Mme Yellen (ou de son successeur à partir de mars 2018) seront analysées en détail.

Pour le moment, la réaction de marché, passée la surprise initiale, ont été particulièrement mesurées. Cela conforte l’idée, qu’à ce stade, malgré la difficulté de la tâche, les investisseurs font confiance à la FED pour enlever progressivement son soutien à l’économie américaine. Une erreur de politique monétaire est un des risques majeurs pour les marchés mondiaux et si les choses se font dans l’ordre et sans mouvement massif, cela pourrait a contrario être vécu positivement par les investisseurs.

dans la même rubrique

actualités - 08/10/2018

Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !

  Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !   Après des années de croissance particulièrement appréciée par la bourse, les

actualités - 01/10/2018

Déjà 2019 !

Déjà 2019 !   Article du 1 10 2018   Certains thèmes économiques et politiques voués à influencer l’année 2019 sont d’ores

actualités - 17/09/2018

10 ans après…

Article du 17 septembre 2018 10 ans après… En septembre 2008, la planète financière était durement secouée par la faillite

actualités - 10/09/2018

L’Italie un répit bien venu.

L’Italie un répit bien venu.  Atlantico 10 septembre 2018 Les perspectives italiennes inquiètent les investisseurs depuis le printemps. Beaucoup de

actualités - 06/09/2018

Les pays émergents sur le fil du rasoir.

Les pays émergents sur le fil du rasoir. Atlantico 3 septembre Les deux derniers mois ont été difficiles pour de nombreux