> espace client
notre sélection

Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !

  Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !   Après des années de croissance particulièrement appréciée par la bourse, les

Déjà 2019 !

Déjà 2019 !   Article du 1 10 2018   Certains thèmes économiques et politiques voués à influencer l’année 2019 sont d’ores

10 ans après…

Article du 17 septembre 2018 10 ans après… En septembre 2008, la planète financière était durement secouée par la faillite

les plus lus

Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !

  Les valeurs de luxe sous pression…achetez français !   Après des années de croissance particulièrement appréciée par la bourse, les

Déjà 2019 !

Déjà 2019 !   Article du 1 10 2018   Certains thèmes économiques et politiques voués à influencer l’année 2019 sont d’ores

NEWSLETTER

dossiers thématiques - 19/08/2013

Le système de retraite en France : origines et perspectives

Deux personnes face au coucher du soleil en bord de mer

Afin de comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, nous devons prendre en considération que notre système de retraite actuel est le résultat du passé économique et social de notre pays.

Un système influencé par l’histoire

Les premières pensions de retraite ont été mises en place sur un modèle de capitalisation, c’est-à-dire qu’une partie des revenus du travail était retenue afin d’être reversée plus tard, au moment de la cessation d’activité.

Cependant, ce système par capitalisation a rapidement montré ses limites : dès 1936 avec les différentes dévaluations du franc , puis lors de la Seconde Guerre Mondiale qui a supprimé toutes les économies des ménages.

En 1945, à l’heure de la reconstruction, le gouvernement français souhaite mettre en place un système de couverture sociale universelle, dans laquelle il inclut la vieillesse.

C’est la naissance de la Sécurité Sociale, et du système de retraite par répartition tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Ce système fonctionne de la façon suivante : les actifs d’aujourd’hui cotisent pour les retraités d’aujourd’hui. Autrement dit, ils cèdent une partie de leurs revenus à ceux qui ne travaillent plus. C’est le principe de solidarité intergénérationnelle.

Seulement, ce système a été imaginé dans des conditions économiques et démographiques particulières: en pleine période de reconstruction l’emploi se portait bien, et l’espérance de vie était de l’ordre de 65 ans.

Un système insoutenable

Aujourd’hui, nous avons gardé ce système de retraite par répartition mais ce dernier n’est plus du tout adapté à notre conjoncture économique et démographique.

En effet, en France nous connaissons actuellement un papy-boom : le pourcentage de personne âgées dans la population française est supérieur aux autres classes d’âge.En 1950, les 65-85 ans représentaient 11.4% de la population, en 2010 ils représentaient 17.2%, et les études prévoient un accroissement toujours plus important de la population âgée. Cela signifie que le nombre de personnes âgées à soutenir est plus important.

De plus, on vit aujourd’hui jusqu’à 81,9 ans en moyenne il faut donc verser des retraites bien plus longtemps.

A cela s’ajoute un chômage en hausse : les personnes indemnisées valident leurs trimestres pour leur retraite mais ne cotisent pas pour celle des autres, ce qui aggrave le phénomène.

Avec moins d’actifs et plus de personnes âgées, vivant plus longtemps, les cotisations des actifs ne suffisent plus qu’ à financer les 2/3 seulement des pensions reversées aux retraités.

Pour pallier à cela nous connaissons depuis les années 2000 des augmentations des impôts et des taxes, qui  servent à financer 1/10 des pensions.

Les différentes caisses de retraite se sont endettées et aujourd’hui le gouvernement doit trouver 7 milliards d’euros pour pouvoir pérenniser le système de retraite.

Au-delà de ce besoin de financement à court terme, nous avons besoin d’une réforme en profondeur de notre système de retraite et pensée sur le long terme.

Que faire ?

Dans l’immédiat, le système  par répartition ne sera pas remis en cause. Mais la situation ne va pas aller en s’arrangeant, comme nous pouvons le voir avec les prémices de la réforme.

A titre individuel, nous n’avons pas de possibilité d’agir sur la modification du système des retraites, mais la fragilité du système nous montre la nécessité de préparer sa retraite de manière individuelle, en supplément du système légal en vigueur.

Même avec le contexte de crise que nous traversons, il existe des solutions adaptées à toutes les situations et à tous les budgets.

Participez à notre simulateur gratuit pour connaître quelles solutions vous sont les plus adaptées.

 

 

 

Calculez votre retraite

guillemet Sur le même thème

dans la même rubrique

touche de clavier expat

dossiers thématiques - 24/02/2014

Expatriés, quels placements pour votre retraite ?

Découvrez quels sont les meilleurs placements à réaliser en tant qu'expatriés.

plusieurs parapluies gris avec un parapluie rouge au milieu

dossiers thématiques - 13/09/2013

La diversité des régimes spéciaux

Il existe une grande diversité de régimes de retraite : Mon Projet Retraite fait le point sur les régimes spéciaux.

homme de dos face à une route portant un chapeau

dossiers thématiques - 04/09/2013

Les retraites chapeaux : que recouvrent-elles ?

Les retraites chapeaux sont des systèmes de retraite supplémentaires qui font souvent polémique du fait de leur conditions particulièrement avantageuses, mais savez-vous vraiment ce qui se cache derrière ce terme ?

Deux personnes face au coucher du soleil en bord de mer

dossiers thématiques - 19/08/2013

Le système de retraite en France : origines et perspectives

Quelles sont les origines de notre système de retraite ? Quel fonctionnement a-t-il aujourd'hui ?

Tirelire Cochon cassée par un marteau

dossiers thématiques - 24/07/2013

Rachat de trimestres : Quelles modalités ?

Vous avez eu des interruptions de carrière ou êtes entré tard sur le marché du travail ? Vous pensez que vous ne pourrez pas partir en retraite à l'âge légal sans que votre pension soit minorée?

Voici ce que vous devez savoir si vous considérez racheter vos trimestres.