> espace client
notre sélection

Le Brexit fête ses 2 ans dans la morosité.

Le Brexit fête ses 2 ans dans la morosité.   Forbes 25 06 2018 2 ans (déjà) après le vote

L’été sera chaud.

L’été sera chaud. Atlantico 25 06 2018 Avant de partir en congés, il est souvent raisonnable de faire un petit

Le bal des banques centrales continue !

Le bal des banques centrales continue ! Forbes 18 juin 2018 La semaine a été marquée par les réunions successives des

les plus lus

Le Brexit fête ses 2 ans dans la morosité.

Le Brexit fête ses 2 ans dans la morosité.   Forbes 25 06 2018 2 ans (déjà) après le vote

L’été sera chaud.

L’été sera chaud. Atlantico 25 06 2018 Avant de partir en congés, il est souvent raisonnable de faire un petit

NEWSLETTER

actualités - 09/04/2018

La « drôle de guerre » commerciale.

La « drôle de guerre » commerciale. Forbes 9 avril 2018

 

Les marchés ont évolué au gré des déclarations de D.Trump, des réponses Chinoises et aux éventuelles ouvertures envisagées par l’administration américaine. Les investisseurs ont réagi sans nuance : ils ont vendu massivement les annonces de hausses de tarifs douaniers et acheté tout aussi massivement les intentions de négociations.

La conviction profonde de la plupart des économistes et des stratégistes est que la « guerre commerciale » restera plus ou moins virtuelle. L’idée est que D.Trump cherche une victoire symbolique pour aider ses candidats aux élections de novembre prochain.

La séance de mercredi illustre parfaitement l’ambiance actuelle : Après la forte baisse initiale due aux annonces d’une nouvelle vague de hausse de droits de douane sur une liste assez longue de produits chinois et la réponse chinoise…le marché a rebondi de plus 700 points entre le point haut et le point bas suite à des annonces de négociations à venir.

La Chine avait effectivement annoncé vouloir taxer tout une liste de produits dont surtout le soja, les avions et les automobiles américaines. La baisse était importante et très douloureuse pour Donald Trump. Il a en effet communiqué à de nombreuses reprises pour saluer la hausse des marchés reflet d’une économie florissante grâce à son action. Une baisse forte et une économie en berne à cause d’une guerre commerciale avec la Chine serait pénalisant pour sa communication.

Le fait que la Chine vise le soja, les avions et les automobiles est également un risque politique. Les états producteurs de soja sont : Ohio, Iowa, Missouri et Indiana…ils constituent également le cœur de l’électorat républicain de D.Trump. La perte d’activité a été chiffrée pour les exploitations de ces états à près de 2Mds de $. Le sujet est également assez sensible pour Boeing qui a été durement sanctionné en bourse en début de semaine du fait des risques de sanctions chinoises. L’image globale sur le plan politique est donc très négative pour D.Trump…d’où probablement la raison pour laquelle une ouverture pour des négociations a été faite aussi rapidement !

Ces éléments concernent directement les Etats-Unis et impactent concrètement la politique intérieure américaine. Plus globalement, les économistes ont ressorti des études sur les impacts d’une guerre commerciale et d’une escalade des rétorsions entre pays concernant les tarifs douaniers, en synthèse :

  • Les secteurs dans lesquels les Etats-Unis ont un avantage compétitif ont largement profité de l’ouverture des marchés.
  • Les importations à « bas coûts » ont profité aux consommateurs américains
  • Les pertes d’emplois dans l’industrie sont surtout liés à l’automatisation plus qu’à l’ouverture des marchés
  • Les expériences passées tendent à montrer qu’une hausse des tarifs douaniers ne permet de relocaliser des emplois…au contraire.
  • Une hausse des tarifs douaniers peut avoir des effets bénéfiques dans un pays en voie de développement pour protéger un décollage…mais pas dans un pays comme les Etats-Unis.

 

Historiquement, les guerres commerciales ont été sans vainqueur et ont systématiquement détruit de la croissance chez les 2 « belligérants » …et leurs partenaires. Dans le cas présent, les « chaines de valeurs » de production étant très imbriquées…les partenaires sont nombreux ! Il nous semble dans le cas présent que les Chinois gèrent parfaitement la période et sachant D.Trump sous pression du fait de la période électorale à venir…ne vont faire aucune concession. Par contre, il revient régulièrement dans les commentaires que les Chinois pourraient utiliser leur détention de dette publique américaine comme une arme de rétorsion. Ce ne serait pas dans leur intérêt…et il y a donc peu de sens selon nous qu’ils utilisent cette arme

La réaction des marchés pendant les périodes de tensions sont donc totalement logiques mais les rebonds nous semblent traduire un optimisme un peu exagéré. Sans être particulièrement inquiets concernant l’évolution des marchés à moyen-terme, nous considérons que tant que la tension n’aura pas disparu entre les Etats-Unis et la Chine, il est préférable de garder des liquidités pour profiter des opportunités qui apparaissent dans les périodes de stress.

dans la même rubrique

actualités - 25/06/2018

L’été sera chaud.

L’été sera chaud. Atlantico 25 06 2018 Avant de partir en congés, il est souvent raisonnable de faire un petit

actualités - 25/06/2018

Le bal des banques centrales continue !

Le bal des banques centrales continue ! Forbes 18 juin 2018 La semaine a été marquée par les réunions successives des

actualités - 25/06/2018

Une start-up à 14 Milliards d’Euros.

Une start-up à 14 Milliards d’Euros. Atlantico 18 juin 2018 La semaine dernière Adyen a connu un succès foudroyant pour

actualités - 04/06/2018

Quelques valeurs à suivre !

Quelques valeurs à suivre ! Atlantico 04 juin 2018   Guerre commerciale…Tensions politiques en Italie et en Espagne…questions récurrentes sur les

actualités - 28/05/2018

L’économie américaine résiste.

L’économie américaine résiste. Forbes  28 05 2018 L’économie américaine, contre toute attente, a été une nouvelle fois la plus performante